Original - russe
Mouradine Olmez Russie
Écrit en 2005
 
Traduction - français (France)
Le Sang et la Cendre
traduit par Symaniec Virginie, Guillemet Larissa
2008

Résumé ou extrait

À l’automne 1942, l’offensive nazie force l’Armée rouge à une retraite dans le Caucase nord. Plusieurs centaines d’hommes originaires de la région rentrent chez eux après avoir été abandonnés à leur sort par leur commandement. Ils sont alors considérés comme « bandits » ou « déserteurs » par le pouvoir soviétique, qui donne l’ordre aux troupes du NKVD (ancien KGB) de les liquider. Elles entreprennent alors le génocide de la population civile balkare, bien que celle-ci eût jusqu’ici aidé l’Armée rouge en lui fournissant les vivres nécessaires. Le Sang et la Cendre met en scène le procès qui aurait dû se tenir à la chute de l’URSS pour juger ces crimes, en utilisant les véritables témoignages des survivants comme auditions devant le tribunal. Mouradine Olmez accomplit donc ici un émouvant travail de mémoire, et réclame, à travers cette tragédie moderne, que justice soit enfin rendue.

Autorisation de représentation

Toute représentation publique est strictement interdite sans autorisation.

L'Espace d'un Instant
Maison d'Europe et d'Orient 3 passage Hennel
75012
France
t. +33 (0) 1 40 24 00 55
f. +33 (0) 1 40 24 00 59
contact@sildav.org
http://www.sildav.org/

Édition

2008 - France

L'Espace d'un Instant
Maison d'Europe et d'Orient 3 passage Hennel
75012 Paris
France
t. +33 (0) 1 40 24 00 55
f. +33 (0) 1 40 24 00 59
contact@sildav.org
http://www.sildav.org/

ISBN : 2-915037-47-7

Traducteurs

Symaniec Virginie

France

Guillemet Larissa

France